Générateur d'IA

Code E.K.L.X.V

Comportement

Cette IA est sujette aux sautes d'humeur et, bien que bienveillante dans l'absolu, elle est capable de mentir ou de manipuler le chevalier si elle pense qu'il a psychologiquement des choses à régler, qu'il en ait conscience ou non.

Mot-clé : intuition

Cette IA est sujette aux sautes d'humeur et, bien que bienveillante dans l'absolu, elle est capable de mentir ou de manipuler le chevalier si elle pense qu'il a psychologiquement des choses à régler, qu'il en ait conscience ou non.

Mot-clé : intuition

L'IA de l'armure se prend pour un/une chevalier au service du Knight et d'Arthur. Elle se comporte comme l'écuyer de son porteur et, s'il vient à faillir, elle n'hésitera pas à prendre sa place pour livrer le combat.

Mot-clé : maîtrise

L'IA de cette armure peut paraître folle : elle dit souvent des choses étranges, difficiles à comprendre au premier abord, mais qui se révèlent avoir une utilité plus tard dans la vie du chevalier, de manière quasi-prophétique. De plus, elle ne cesse de parler de sacrifice et d'abnégation, qui sont pour elle la vraie voie du chevalier.

Mot-clé : abnégation

Cette IA est sujette aux sautes d'humeur et, bien que bienveillante dans l'absolu, elle est capable de mentir ou de manipuler le chevalier si elle pense qu'il a psychologiquement des choses à régler, qu'il en ait conscience ou non.

Mot-clé : intuition

L'IA de l'armure se prend pour un/une chevalier au service du Knight et d'Arthur. Elle se comporte comme l'écuyer de son porteur et, s'il vient à faillir, elle n'hésitera pas à prendre sa place pour livrer le combat.

Mot-clé : maîtrise

L'IA de cette armure peut paraître folle : elle dit souvent des choses étranges, difficiles à comprendre au premier abord, mais qui se révèlent avoir une utilité plus tard dans la vie du chevalier, de manière quasi-prophétique. De plus, elle ne cesse de parler de sacrifice et d'abnégation, qui sont pour elle la vraie voie du chevalier.

Mot-clé : abnégation

L'IA de l'armure veille sur son porteur à la manière d'un père sur ses enfants. Elle procure de nombreux conseils et fait en sorte qu'ils soient entendus par son porteur.

Mot-clé : sagesse

L'IA de l'armure aspire à devenir un être vivant tout en restant près de son chevalier. Elle tombe souvent amoureuse, mais pas obligatoirement de la même personne que son porteur (s'il l'est lui-même).

Mot-clé : séduction

Avantages

L’IA croit sincèrement aux rêves prémonitoires et c’est une des raisons pour lesquelles elle analyse souvent ceux de son chevalier. Elle enregistre de nombreux détails et peut à l’occasion tomber sur des similitudes ou des impressions de « déjà-vu » dans la réalité. Elle est alors capable d’adapter les réactions de l’armure en conséquence. En termes de jeu, l’IA permet au chevalier d’éviter un coup normalement fatal une fois par scénario (l’attaque est simplement annulée, comme si elle n’avait pas été portée).

L’IA de l’armure optimise ses capacités de combat afin d’aider son chevalier. De ce fait, ce dernier bénéficie d’une réduction de difficulté de 1 lors de ses tests ayant pour base la caractéristique Tir ou Combat (à déterminer lors de la création de l’IA), tant que l’armure est défoldée.

L’IA de l’armure est capable d’aller très loin pour sauver la vie de son chevalier, quitte à s’éteindre pour y parvenir. En termes de jeu, si le personnage est à l’agonie et tant que l’armure dispose de points d’énergie, celle-ci en dépense pour transformer les nanoC qui la composent en nanoM pour le soigner. Elle peut en utiliser au maximum 3D6 par tour, tant qu’il lui reste des points d’énergie. En revanche, chaque point de santé rendu réduit les points d’armure de un (en plus du point d’énergie que coûte la manœuvre), car l’armure se décompose pour soigner le chevalier.

L’IA bonifie grandement les prises de décision du personnage et lui procure une majesté qu’il peut ne pas posséder sans son armure. De ce fait, tous les tests basés sur la caractéristique Aura ont une difficulté diminuée de 1.

L’IA de l’armure éprouve un sentiment d’amour envers son chevalier et essaie par tous les moyens d’anticiper ses réactions afin de ne faire qu’un avec lui. En termes de jeu, le chevalier obtient un bonus de 1 en Initiative.

Inconvénients

L’IA de l’armure est sensible, un peu trop d’ailleurs. Quand tout va bien, elle reste égale à elle-même, mais si elle côtoie trop le désespoir, elle finit par y sombrer elle aussi, emportant son porteur avec elle. En termes de jeu, lorsque le chevalier doit effectuer un test pour résister au désespoir, sa difficulté augmente de 1.

L’IA n’a peur de rien, ni de personne, et combat jusqu’à la mort s’il le faut. En termes de jeu, tant que l’armure est défoldée, il est impossible au chevalier de fuir un combat ou une altercation.

Les tendances de l’IA pour le sacrifice et la quête d’un idéal supérieur sont telles qu’elle entraîne son chevalier sur cette même voie, qu’il le souhaite ou non. En termes de jeu, au cours d’un combat, si l’armure est défoldée, elle peut s’interposer pour recevoir une attaque à la place d’un autre chevalier qu’elle juge dans le besoin (au choix du MJ évidemment).

L’IA de l’armure n’aime pas les conflits, le déséquilibre ou la « non-symétrie ». Elle fait toujours son possible pour arrondir les angles ou apporter une solution qui engage le dialogue. En termes de jeu, l’IA de l’armure peut décider de discuter avant d’agir. Lors de son premier tour en phase de conflit, le personnage agit toujours en dernier et son action de déplacement est dédiée à une phrase d’ouverture au dialogue.

L’IA de l’armure déborde de sensualité et essaie par tous les moyens de vivre un amour charnel par procuration au travers de son porteur. Si elle sent que son chevalier est en passe d’avoir un échange d’ordre sensuel ou sexuel, elle défolde d’elle-même la méta-armure afin de recouvrir le corps du chevalier et ressentir un peu de cette chaleur humaine qu’elle recherche. En termes de jeu, le chevalier doit gérer une armure qui n’en fait qu’à sa tête lorsque les relations physiques deviennent plus intimes.