Générateur d'IA

Code A.Y.E.L.G

Comportement

L'IA est dotée d'un caractère infantile, débordant de curiosité. Elle pose souvent des questions au chevalier afin de mieux appréhender le monde dans lequel elle évolue.

Mot-clé : potentiel créatif

L'IA est dotée d'un caractère infantile, débordant de curiosité. Elle pose souvent des questions au chevalier afin de mieux appréhender le monde dans lequel elle évolue.

Mot-clé : potentiel créatif

L'IA de l'armure est à la fois ombre et lumière, à la fois défaitiste et optimiste. Mais elle s'adapte toujours à la situation en fonction des choix du chevalier. S'il vient à se tromper, elle perd confiance, mais s'il atteint ses objectifs et accomplit ses missions, elle le soutient sans faillir.

Mot-clé : cycle d'évolution

Cette IA est sujette aux sautes d'humeur et, bien que bienveillante dans l'absolu, elle est capable de mentir ou de manipuler le chevalier si elle pense qu'il a psychologiquement des choses à régler, qu'il en ait conscience ou non.

Mot-clé : intuition

L'IA est dotée d'un caractère infantile, débordant de curiosité. Elle pose souvent des questions au chevalier afin de mieux appréhender le monde dans lequel elle évolue.

Mot-clé : potentiel créatif

L'IA de l'armure est à la fois ombre et lumière, à la fois défaitiste et optimiste. Mais elle s'adapte toujours à la situation en fonction des choix du chevalier. S'il vient à se tromper, elle perd confiance, mais s'il atteint ses objectifs et accomplit ses missions, elle le soutient sans faillir.

Mot-clé : cycle d'évolution

Cette IA est sujette aux sautes d'humeur et, bien que bienveillante dans l'absolu, elle est capable de mentir ou de manipuler le chevalier si elle pense qu'il a psychologiquement des choses à régler, qu'il en ait conscience ou non.

Mot-clé : intuition

L'IA de cette armure peut paraître folle : elle dit souvent des choses étranges, difficiles à comprendre au premier abord, mais qui se révèlent avoir une utilité plus tard dans la vie du chevalier, de manière quasi-prophétique. De plus, elle ne cesse de parler de sacrifice et d'abnégation, qui sont pour elle la vraie voie du chevalier.

Mot-clé : méditation

L'IA de l'armure possède une personnalité plutôt maternelle envers le personnage qu'elle considère comme son enfant, même s'il est adulte. Elle veille sur lui et lui procure des conseils souvent avisés.

Mot-clé : richesse

Avantages

Les questions de l’IA peuvent permettre au chevalier d’avancer dans une réflexion sur l’enquête en cours ou être d’ordre plus futile. En termes de jeu, à la faveur du MJ, l’IA peut poser une question au PJ afin de l’aiguiller dans une direction propice à l’avancée du scénario.

L’IA de l’armure croit fermement à la chance, mais une chance contrôlée. En termes de jeu, deux fois par partie, le joueur peut relancer entièrement un jet de dés mais il devra accepter le résultat de ce nouveau jet, même s’il est moins bon.

L’IA croit sincèrement aux rêves prémonitoires et c’est une des raisons pour lesquelles elle analyse souvent ceux de son chevalier. Elle enregistre de nombreux détails et peut à l’occasion tomber sur des similitudes ou des impressions de « déjà-vu » dans la réalité. Elle est alors capable d’adapter les réactions de l’armure en conséquence. En termes de jeu, l’IA permet au chevalier d’éviter un coup normalement fatal une fois par scénario (l’attaque est simplement annulée, comme si elle n’avait pas été portée).

L’IA de l’armure est capable d’aller très loin pour sauver la vie de son chevalier, quitte à s’éteindre pour y parvenir. En termes de jeu, si le personnage est à l’agonie et tant que l’armure dispose de points d’énergie, celle-ci en dépense pour transformer les nanoC qui la composent en nanoM pour le soigner. Elle peut en utiliser au maximum 3D6 par tour, tant qu’il lui reste des points d’énergie. En revanche, chaque point de santé rendu réduit les points d’armure de un (en plus du point d’énergie que coûte la manœuvre), car l’armure se décompose pour soigner le chevalier.

L’IA de l’armure considère son porteur comme son enfant et fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu’il reste en vie. Elle peut donc prendre l’initiative de lui administrer automatiquement un nod de soin et/ou d’armure (sans que cela ne coûte aucune action au chevalier) si elle considère que le personnage est en danger (et à plus forte raison s’il est inconscient). En outre, elle est en mesure de déclencher la balise d’alerte vers Camelot afin que des renforts soient envoyés si cela s’avère nécessaire.

Inconvénients

L’IA peut de temps en temps s’adresser à la place du PJ à un interlocuteur afin de l’interroger. Elle prend alors la voix du chevalier porteur de l’armure par le biais du synthétiseur vocal. Dans ce cas, l’IA n’hésite pas à poser des questions dérangeantes, à l’image de celles que des jeunes enfants posent, pourtant naïves dans leur bouche, ce qui ne l’est pas forcément dans celle d’un chevalier.

Lorsque la situation semble mal engagée, l’IA de l’armure commence à perdre courage et combativité, ce qui se ressent sur ses fonctionnalités. En termes de jeu, deux fois seulement par phase de conflit, tant que les ennemis sont en surnombre ou ont plus de PV que les chevaliers de la coterie, le MJ peut obliger un PJ à relancer un jet de dés réussi.

L’IA de l’armure est sensible, un peu trop d’ailleurs. Quand tout va bien, elle reste égale à elle-même, mais si elle côtoie trop le désespoir, elle finit par y sombrer elle aussi, emportant son porteur avec elle. En termes de jeu, lorsque le chevalier doit effectuer un test pour résister au désespoir, sa difficulté augmente de 1.

Les tendances de l’IA pour le sacrifice et la quête d’un idéal supérieur sont telles qu’elle entraîne son chevalier sur cette même voie, qu’il le souhaite ou non. En termes de jeu, au cours d’un combat, si l’armure est défoldée, elle peut s’interposer pour recevoir une attaque à la place d’un autre chevalier qu’elle juge dans le besoin (au choix du MJ évidemment).

L’IA de l’armure est amoureuse de son porteur. Elle peut se montrer jalouse si le personnage vient à rencontrer une personne avec laquelle il tisse des liens amoureux. En termes de jeu, toute personne qui se rapproche trop du chevalier, d’un point de vue charnel ou émotionnel, est rejeté par l’IA de façon passive ou active, allant jusqu’à l’attaque frontale.